Several Persons

Que ferions-nous si nous étions américains? (Cours du 14 au 19 novembre 2016)

Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles

Workshop durant la semaine SHARE consacrée à la French Theory

Je me souviens I remember du film français of the French Movie Les visiteurs avec Jean Reno and with Christian Clavier who was really hilarious sans parler de la délicieuse Valérie Lemercier just astonishing it was en 1993 il y a bien longtemps déjà we can call it a cult movie c’était vraiment fantastique avec Godefroy de Montmirail et sa cotte de maille and Clavier who is known for some great quotes like jour/nuit jour/nuit playing with the interrupteur et alors ce qui est extraordinaire avec ce film a surprising move is that ils ont décidé de faire un remake destiné au public américain but I think that Valérie refused to play in it du coup ils ont dû lui dénicher un remplaçant and it was the same for other actors anyway le film se passait cette fois en Angletterre et aux Etats-Unis et it was titled Just Visiting a kind of joke in itself I guess sorti en 2001 ce remake a été un flop monumental because Gaumont invested a huge amount of cash in it beaucoup de thunes my god.

Je vous propose like an invitation I mean really kind de prendre part à un workshop de deux jours thus very intense au cours duquel vous serez invité à réaliser your own remake de votre propre meilleure œuvre the best one it doesn’t matter if you work with textile or with photography ou que vous êtes un sculpteur just bring your best work with you physically très important de ne pas l’oublier and also take the tools you used to make it amenez aussi les instruments dont vous vous êtes servi pour faire et même pour finaliser cette œuvre matériellement and bring also some other tools that may be usefull for you comme de la colle, une perceuse, de la peinture rouge, du bois, some pieces of metal, some sheets of glossy photo paper, a huge canvas et tout ce qui vous excite lors de la première journée you will copy yourself en vous mettant dans la peau et dans la tête d’un artiste américain what is the american aesthetic of the time ? et quelle est la tienne ? ami français ou belge si il y en a un qui traîne là par hasard because I mean it’s interesting to consider what are les paramètres de l’imaginaire américain d’une part et les données de votre imaginaire on the other side pendant la seconde journée on termine les œuvres et immediately we build an exhibition with all your double works l’œuvre originale et la copie américaine and we’ll just look to what it gives and we’ll have some fun and everything is gonna be alright enfin j’espère je compte sur votre enthousiasme délirant.

En résumé / abstract

> You come with ta meilleure œuvre d’art personnelle of your life achievement

> Tu viens avec les outils que tu as utilisés to make this work in the past

> You listen to me because je vais vous montrer un peu d’images d’artistes américains du moment, you’ll see that they are quite motivated

> Tu fais une nouvelle oeuvre in a very short time qui sera un remake à l’américaine de ton oeuvre

> Tu participes à la construction d’un very nice group show express where both of your works will be exhibited

Muet (Cours du 9 novembre 2015)

Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre, Bruxelles

Option Dessin : Module 5

En collaboration avec Catherine Warmoes

> demande préalable par mail : apporter un maximum d’ustensiles de dessin et de feuilles de papier, ainsi que « l’objet » initial

Les étudiants apportent un objet trouvé au préalable sur le chemin les conduisant à La Cambre et ils créent un premier dessin/oeuvre à partir de celui-ci. Ensuite, ils tirent chacun au hasard une phrase des Oblique strategies de Brian Eno et ils modifient leur dessin en conséquence. Ils passent leur œuvre à un autre étudiant qui poursuit le travail au départ de nouvelles phrases tirées dans le chapeau.

Une conversation sur le travail en cours entre les enseignants et les étudiants s'établit par le seul biais de textes et dessins réalisés au tableau. Pour le reste, les enseignants demeurent muets. 

Pour conclure, projection du film : Le rayon vert d’Eric Rohmer

L'accrochage des photographies (Cours de février à mai 2015)

Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles

Option Photographie (sous la direction de Chantal Maes)

L’objectif de ce cours est de réfléchir à la manière dont vous présentez vos images, ce en vue de déterminer quelle forme de scénographie sert au mieux votre propos. Quelle scénographie de votre travail photographique, pour quel espace ? En point de mire de la réflexion que nous serons amenés à développer ensemble, il y aura bien sûr votre jury de fin d’études. Nous verrons dans quelle mesure je pourrai vous épauler jusqu’au terme de cet accrochage final, ou si je vous laisserai aux portes de celui-ci. Dans ce second cas, mon but aura été de vous donner les outils nécessaires pour vous adapter à un lieu donné et pour y déployer votre travail avec le plus de force possible. Ce que vous ferez par la suite, d’espace d’exposition en espace d’exposition.

Voici une présentation sommaire des quatre séances que je vous propose (cela pourra encore être ajusté au fur et à mesure, mais l’essentiel est là).

* Cours 1 : Mardi 10 février 2015 (à partir de 9h45)

Lors de ce premier cours, je passerai en revue chacun de vos portfolios respectifs afin de découvrir votre travail que je ne connais pas encore. Vous me présenterez l’essentiel de celui-ci, et je vous donnerai des retours sur ce qui m’apparaît au premier regard, comme cela se passe en jury, à ceci près que ce sera moins solennel et qu’il n’y aura pas d’enjeu de notes bien sûr. Je passerai environ 30 à 45 minutes avec chaque étudiant. Par facilité, on suivra l’ordre alphabétique pour déterminer l’ordre de passage de chacun. N’hésitez pas à être là en avance, histoire de pouvoir s’adapter.

* Cours 2 : Mardi 24 février (à partir de 9h45)

Pour ce second rendez-vous, je vous demande un travail préalable consistant en une recherche et en des visites. Lors de notre rencontre, nous analyserons le fruit de ce travail préalable, donc il est primordial que vous l’ayez effectué en amont (vous pouvez d’ailleurs commencer dès que vous lisez ce courrier, inutile d’attendre la fin du premier cours pour s’y mettre, dans la mesure où cela peut prendre un certain temps).

Je vous demande donc de m’amener, pour que nous en discutions :

- Les images d’archives de vos accrochages passés, quels qu’ils soient (même si il n’y avait qu’une image dans un endroit, ou dans une expo de groupe).

 - Une récolte de minimum 50 photos d’expositions trouvées sur Internet identifiant au minimum cinq manières de faire un accrochage de photographies (à prendre au sens le plus large, la présentation de photographies incluant aujourd’hui une dimension multimedia, une dimension sculpturale etc). Je souhaite que par cette recherche, vous vous interrogiez sur ce qui existe comme diversité de pratiques d’accrochages, même si elles sont a priori éloignées de celles que vous mettez en oeuvre habituellement.

- Enfin, je souhaiterais que vous fassiez un tour des galeries/musées de Bruxelles et que vous preniez en photo au moins trois expositions dans lesquelles sont mises en œuvres trois politiques distinctes d’accrochages. Il n’est pas absolument nécessaire qu’il s’agisse d’expositions de photographies. Si ce sont d’autres types d’œuvres qui sont exposées et que vous arrivez à me mettre en évidence, par votre reportage photographique, la logique scénographique qui préside à l’exposition, le but sera atteint.

Là aussi, nous nous verrons de façon individuelle, pendant une trentaine de minutes, en suivant cette fois l’ordre alphabétique inversé, pour changer.

* Cours 3 (date à déterminer).

Ce troisième cours sera plus pratique : nous testerons une mise en scène concrète de votre travail dans l’espace de l’atelier (et/ou dans un espace déterminé de l’école, comme par exemple la galerie du premier étage où certains jurys se sont précédemment déroulés). L’idée serait de faire en sorte que deux étudiants soient toujours occupés : pendant que l’un me présente son accrochage test, l’autre prépare le sien dans l’autre espace, et ensuite le premier décroche et laisse la place au suivant, tandis que je vois l’autre. On confirmera ce processus plus tard, mais ce sera sans doute ça.

Pour cette exposition-test, je vous demande d’amener des tirages a priori de basse qualité de votre travail. Ces tirages doivent être de trois formats différents au minimum, afin que l’on puisse jauger de l’impact de vos images, en fonction de leur taille. Il est absolument inutile de faire de gros frais pour ces tirages. Des tirages de basse qualité en noir et blanc conviendront très bien. C’est vraiment la question du format que nous allons sonder ici (du plus petit au plus grand); raison pour laquelle donnez-vous peut-être la liberté de tester vos images dans un format que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser. Bien sûr, si vous possédez par ailleurs des tirages tests en couleur autour desquels vous tournez, cette année, amenez-les aussi, qu’on les teste semblablement.

En plus des tirages N/B, vous pouvez amener un projecteur, des spots électriques ou d’autres dispositifs d’accrochages auxquels vous songeriez.

D’autre part, précision pratique très importante : amenez avec vous tout le matériel d’accrochage dont vous aurez besoin (niveau d’eau, mètre, pinces, latte, punaises et j’en passe). Ne comptez pas sur les autres ni sur l’école, habituez-vous au contraire à être indépendant. On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

* Cours 4 (date à préciser)

Pour ce dernier cours, il est probable que je sois avec vous dans l’espace d’exposition que vous aurez trouvé pour votre jury final. Je serai alors là pour vous aiguiller, au cas par cas, dans le lieu en question. Si le lieu n’est pas encore accessible, nous regarderons ensemble votre préparation de jury à l’atelier, et nous ferons les dernières mises au point.

So the wind won't blow it all away (Cours du 24 mars 2014)

Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre, Bruxelles

Option Dessin (sous la direction de Denis De Rudder)

Chers Ida, Sarah-Louise, Simon, Jim, Marie, Juliette, Nicolas, Laurent, Inès, Colin, Alexis, Martin, Olivier, Joao, Louis et Léa,

"As I sit here on August 1st, 1979, my ear is pressed up against the past as if to the wall of a house that no longer exists

Le prochain cours aura lieu le lundi 24 mars 2014. D’ici à cette date, j’aimerais que vous réalisiez une nouvelle œuvre dans la ville, ou en marge de celle-ci.

I can hear the sound of redwing blackbirds and the wind blowing hard against the cattails.

Il peut s’agir d’un t-shirt que vous confectionnez et que vous portez le temps d’une journée, d’un autocollant de deux centimètres carrés que vous placez clandestinement sur des réverbères, d’un dessin sur le sol à la craie, d’une installation réalisée dans une boîte étanche plongée au fond des étangs d’Ixelles, d’une aquarelle livrée à la merci de la pluie, d’un texte dont le sujet vous sera venu à l’esprit en sortant de la piscine. En somme du projet de votre choix, pour peu qu’il s’inscrive dans la voie que vous tracez et qu’il fasse sens pour vous.

They rustle in the wind like ghost swords in battle and there is the steady lapping of the pond at the shore’s edge, which I belong to with my imagination."

Le jour venu, je vous invite à amener les traces documentées de ce projet ainsi que votre dernier dessin d’atelier en date. Nous parlerons des deux à ces heures de rendez-vous :

Léa (12h), Louis (12h20), Joao (12h40), Nicolas (13h00), Jim (13h20), Laurent (13h40), Martin (14h00), Olivier (14h20), Sarah-Louise (15h00), Simon (15h20), Marie (15h40), Juliette (16h00), Alexis (16h20), Colin (16h40), Inès (17h00), Ida (17h20).

So the Wind Won't Blow it All Away, Richard Brautigan